Le Petit Patrimoine

1ère partie


Quand on parle de patrimoine, on songe en effet au monumental, au grandiose : des châteaux, des musées, des cathédrales, des maisons bourgeoise...



Il existe pourtant un petit bâti dont l'histoire est tout aussi riche, dont l'architecture et le savoir-faire de ses constructeurs forcent l'admiration. Cet humble patrimoine a trouvé un ancrage fort et tout particulier dans le Sud de la France, en raison de ses conditions climatiques ou géographiques. Trouverait-on toutes ces cabanes de pierre sèche sans un soleil caniculaire ? Ces puits, ces citernes sans une pluie capricieuse ? Ces éoliennes de fer ou ces moulins-tours sans un vent quelques fois soutenu ?






La végétation méridionale a aussi influencé ces édifices si attachants, comme les fours à cade, les séchoirs à châtaignes ou les abris de roseau... 
Aujourd'hui, ce discret patrimoine rural est fragile, caché silencieusement dans la broussaille, abandonné au temps qui passe et trépasse. 





Venez à la découverte du patrimoine, de tout le patrimoine !
Je vais vous faire mieux estimé ce patrimoine qu'on appelle couramment le "Petit Patrimoine" ...  

retour aux "Visites Privées"

contactez-nous !



Ländliche Denkmale



Le tourisme industriel

Photo : club-uzegeptdugard.nimes.cci.fr
Le tourisme industriel désigne la forme de tourisme dont l'intérêt est constitué par les symboles d'une activité industrielle, c'est-à-dire des unités de production (usines, fabriques, ateliers, carrières, mines, etc.) ou des édifices fonctionnels liés à cette activité.
La juxtaposition de deux mots si antinomiques, l'un évoquant le loisir, l'autre le labeur, semblent pour le moins hérétique, tant le monde de l'entreprise, de la technique, et celui du tourisme se voit très différents l'un de l'autre. Pour autant, le tourisme industriel contemporain découle d'une pratique ancienne et diffuse. Celle-ci a longtemps réservé une place de choix aux activités traditionnelles, aux métiers de l'artisanat manuel et à l'agro-alimentaire ou aux spécialités « terroir » et souvent haut de gamme. C'est un domaine qui s'est beaucoup développé en France au cours des années 1980 autour du secteur de l'énergie, avec EDF et le lobby nucléaire. Depuis, ce secteur s'est continuellement développé et des régions ont fait le choix d'en faire une priorité de développement de leur territoire.
Le tourisme industriel se rapproche du tourisme culturel quand l'activité économique industrielle en question et/ou les sites, par leur architecture, sont constitutifs du patrimoine culturel de la région ou de la localité, du tourisme urbain par le fait que les sites industriels sont souvent en zone urbanisée, voire du tourisme d'affaires et même du tourisme noir quand il est motivé par des accidents industriels.


Visite guidée de la centrale thermique d'Aramon

Photo : site EDF-Aramon
La Centrale de Production Thermique EDF d'Aramon propose la découverte de ses installations au grand public. La Centrale accueille ses visiteurs avec un programme de 2h : conférence sur la production d'électricité, la sécurité et l'environnement, les métiers de la production électrique et le rôle de la centrale d’Aramon. Visite guidée au cœur des installations de production d'électricité : de l'immense salle des machines, en passant par le centre de pilotage jusqu'au point de vue panoramique à 52 mètres ! 

Un « viaduc d’art »



Dans la catégorie « ouvrage d'art », le viaduc de Millau est un autre haut lieu du tourisme industriel. Le plus haut pont routier au monde, mis en service en décembre 2004, a attiré en deux ans 60 000 visiteurs payants et plus de 500 000 curieux venus au pied des piles de l'ouvrage. 





Les carrières Romaines



Il y a 25 millions d'années, la mer envahit la Vallée du Rhône. En se retirant peu à peu, celle-ci révéle les fonds marins et ce sont ces dépôts coquilliers qui fournissent aujourd'hui la célèbre Pierre du Pont du Gard (dite aussi Pierre de Vers), calcaire coquillier à la couleur chaude et dorée qui fait chanter tant de façades dans nos villages gardois. Pendant des siècles, elle fut utilisée pour la construction d’ouvrage comme le Pont du Gard, des habitations, ouvrages d'art et châteaux de toute la région. 
Au début du siècle vers 1914, l'extraction subit un ralentissement. Elle a connue une nouvelle impulsion avec l'arrivée comme contremaître de Pierre Ferrua en 1948, qui apporta des méthodes plus modernes pour l'extraction et l'exploitation de pierres dites du "Pont du Gard".


Der ‘Industrie Tourismus’



Randonnées & Wanderwege


Laissez-vous séduire

... le pays de l’Uzège et du Pont du Gard vous invite à partager son merveilleux patrimoine et ses splendides paysages. Son Histoire avec un grand H et les histoires et légendes des gens qui font vivre le terroir.
Venez à la rencontre des producteurs et des artisans du pays, au cours des saisons.





Je vous propose des randonnées en visite commentée des villages et du petit patrimoine. Des balades sur des sommets ou dans les vallées, le long d’un cours d’eau ou de l’aqueduc de Nîmes… d’un monument à l’autre, tous en douceur, sans stress – vous êtes en vacances !!


Profitez de la fin de l’hiver bien avancer et le début du printemps.



Tarif à partir de :
½ journée – 125 €
Journée complète – 250 €.
Par groupe jusqu’à maxi 14-16 personnes





Lassen Sie sich verführen, im Lande von Uzès und des Pont du Gard.


Die Provence in Farbe

»La Provence« 

- unscharfe Grenzen und viele Gesichter.








 

Nirgends, so sagen die Maler, hat das Licht mehr Leuchtkraft als in Frankreichs Süden. Die Provence lockt mit Farbspielen – im vollen Rot des Mohns, im Gelb der Herbstbäume, im Weißgrau der Oliven, im Ocker von Roussillon. Verwunschene Dörfer, blendende Kalkgebirge und blühende Lavendelfelder verschmelzen zur Landschaftskunst.



In der Provence ist der Frühling da, die Bäume schlagen aus – Mandelbäume verblühen schon, wilde Pflaumen blühen gerade und die Aprikosen beginnen heute, die Vögel singen. Ideal auch zum Wandern und Radfahren um neue spannende Routen zu entdecken.




Verbringen Sie Ihre Ferien, mit vorzüglichem Gastronomie und einer Landschaft wie im Bilderbuch im Herzen der Provence.


Provence - Bergère de lumière et de vent



Je connais un royaume de lumière et de vent qui ne cesse d’inventer sa légende au fur à mesure qu’il oublie son Histoire.











Un pays qui ne se raconte et ne se montre que pour conserver son secret.




C’est de cette Provence-là qu’il s’agit … celle qu’on commence à voir et à entendre, qu’à partir du moment où l’on n’en croit ni ses yeux ni ses oreilles.


Marseille


"Tout y sera vrai et possible, toutes les vérités s’y rencontrent, et toutes les vies y sont vécues" !




Marseille, les 2600 ans de son tumultueux passé, les richesses de l’Empire colonial, sa bouillabaisse, ses truands, son football etc.

Echaudés, leur ville sans cesse figée entre clichés réducteurs et fantasmes faciles. 


Marseille : Réputation nourrie de légendes péjoratives ou fierté d’être Marseillais…
Entre galéjades et « affaires », beauté somptueuse de sa rade et vitalité de ses quartiers… Marseille est d’abord un peuple, une mosaïque extraordinaire de gens et un peuple qui donne l’image simple de l’amour de la vie.




Nicht nur eine Kultur Hauptstadt für ein Jahr !

Arles, ville d'art & histoire

Porte de la Camargue : 


 

Arles respire au tempo de ses férias et de la culture tauromachique. Mais c’est aussi une ville d’art et de culture, mis à part de son nom celtique, Arles est une ville romaine. Etendue sur des trésors inouïs, la cité à traversé les siècles telle une princesse de conte. 






Retour aux "Visites Groupes"


Arles: