Portes des Cévennes

Visite des Cévennes en 2CV sous les couleurs de l'automne : 








Visites des communes typiques des vallées des Gardons, au passé riche et tumultueux. Cités médiévales, découverte de l'histoire de la région qui est étroitement liée à celle du protestantisme.




Artisanat et productions des vallées cévenols : comme l'arbre à pain. L'industrie du siècle dernier, les mines à charbon...








La nature façonnée par l'homme comme la Bambouseraie ou juste les vallées avec leurs parcelles cultivés en terrasses...








Réservez maintenant 

Routes des Vins - Costières de Nîmes, Côtes du Rhône, Duché d'Uzès ...

En cette période du démarrage des vendanges






Pensez à faire un tour en 2CV verte, capote ouverte et laissez vous conduire d'une cave à l'autre à travers les petits villages et les routes insolites !




Je vous propose ce tour en demi-journée sur les rives droite du Rhône, sur les routes du Duché d'Uzès ou jusqu'en Costières de Nîmes ou vers la nouvelle appélation Languedoc-Sommières... 



Prolongation possible si vous désirez visiter des villages, villes ou monuments sur la route...


Venez découvrir le richesse de nos terre à travers le patrimoine du vin et son histoire ! 




Routes mythiques des Vacances

De toutes les routes de France, d'Europe
Celle que j'préfère est celle qui conduit
En auto ou en auto-stop
Vers les rivages du Midi 
... 
Route des vacances 
...
Le ciel d'été
Remplit nos coeur de sa lucidité
Chasse les aigreurs et les acidités 
Qui font l'malheur des grandes cités
Tout excitées
On chante, on fête
Les oliviers sont bleus ma p'tite Lisette

L'amour joyeux est là qui fait risette
On est heureux National 7 ! 



Paroles et musique : Ch. Trenet 1955 










Laissez-vous conduire sur les chemins du Midi par un chauffeur-accompagnateur expérimenté et dans sa petite Dedeuch' verte ...

Mais pourquoi ne pas chanter sur les autres routes du Midi, la RN 86, les petites départementales sous l'ombrage des platanes. Vous êtes un voyageur peu préssé, vous voulez admirer le paysage à partir d'une voiture mythique et profiter du bon temps... 










Le Pèlerinage des Saintes Maries de la Mer : Sara, patronne des gitans - 24 mai



La statue de Sara, Patronne des Gitans, se trouve dans l'Eglise des Saintes Maries de la Mer, à droite au fond de la crypte, revêtue de robes multicolores et de bijoux.

L'autel central supporte un reliquaire, et contre le mur se trouve la croix de Procession, portée par les Gitans.

Il faut voir cette crypte au moment du Pèlerinage de Mai, envahie par la foule des Gitans, illuminée de mille cierges que la chaleur recourbe comme des serpents.
Connue dans le monde entier comme la "Patronne" des Gitans, Sara pose à l'historiographe une énigme que ne semble pas prête d'être résolue.

Les Gitans, eux, ne se posent pas tant de questions. Et ils suivent par milliers, l'étonnante Procession qui, le 24 Mai, après la descente des Châsses, conduit "leur Patronne" de l'Eglise à la mer ; étrange cohorte en vérité, peuple en marche, cohue débordant des rues étroites que les Gardians à cheval ont du mal à canaliser, houle de têtes et de visages au-dessus de laquelle oscille la frêle statue portée à bras d'hommes. Les Arlésiennes lui font bien aussi une escorte d'honneur ; mais ce sont les Gitans qui lancent inlassablement, sur des kilomètres, cantiques et cris, mille fois répétés : "Vive Sainte Sara". Folklore si l'on veut, mais folklore inoubliable. On a trop dit de Sara qu'elle avait des allures de l'idole Païenne. C'est oublier que cette foule, à sa manière, prie. Ce n'est pas vouloir comprendre que ce peuple derrière elle, en marchant vers la mer, marche aussi vers Dieu.